top of page

Le wabi-sabi, la tendance venue du Japon

Dernière mise à jour : 23 déc. 2022

Qu’est-ce que le wabi-sabi ?


La cérémonie du thé : la création du concept du wabi-sabi

C'est un concept japonais qui peut se définir comme la beauté des choses imparfaites .

Ce concept est né au XIVe siècle dans la cérémonie du thé . Contrairement à ce qui se faisait à l’époque, Murata Shuko, moine zen, développa une cérémonie du thé plus simple que celle pratiquée avec des objets fastueux importés de Chine. Il utilisa de l'artisanat local. Ce n'est qu'au XVIe siècle qu' un maître de thé, Rikyu, utilisa lui aussi de l'artisanat local. Le wabi-sabi était né.



Mise en place d'une décoration wabi-sabi

Comment le retrouver dans la déco ?

Pour mettre en place ce style, il faut jouer sur les couleurs et les matières.

Les couleurs claires sont à privilégier : blanc crème, écru ou beige et insérer des touches de couleurs tels que le terracotta. Cela créera une ambiance douce et naturelle.

Quant aux matériaux, les murs en briques patinés par le temps, le bois brut ou la pierre naturelle (dans sa version brute) sont à privilégier. Les lignes pures, organiques pour les objets déco sont la marque de fabrique wabi-sabi tout comme les meubles chinés avec leurs imperfections.

Côté matières privilégiez le lin lavé , le chanvre que ce soit pour les rideaux ou le linge de maison.


Exemple de Kintsugi où l'art de réparer les céramiques ou porcelaines brisées

Enfin, il ne faut pas oublier deux arts qui font partie de ce mouvement.

Le Kintsugi (littéralement « jointure en or ») qui est utilisé pour réparer les porcelaines et céramiques brisées. Ce processus permet de les utiliser par la suite comme objets déco.



L'ikebana ou comment trouver l'harmonie à travers la composition florale.

L’ikebana, autre art japonais qui signifie « la voie des fleurs » est basé sur la composition florale. Il vise l’harmonie à travers la composition en jouant sur les lignes et les couleurs.

Ces deux arts font partie du style wabi-sabi à adopter chez soi.

bottom of page